Phobie du métro: comment faire pour se déplacer ?

La phobie du métro est techniquement connue sous le vocable de sidérodromophobie. Ce terme englobe toute peur issue du champ lexical du métro. Certaines personnes en souffrent, et ont une peur panique de se déplacer ou de voyager avec ce moyen de déplacement.

Ils ont également peur, de tout ce qui y a attrait et ne veulent aucunement s’en approcher. Cette peur est embarrassante et limite les possibilités de déplacement de celui qui en souffre. C’est pourquoi nous vous proposons dans cet article des moyens pour vous en sortir.

Phobie du métro: comment faire pour se déplacer ?

Les causes et les impacts de la phobie du métro

Ce type de phobie peut provenir de troubles psychiques impliquant le cerveau reptilien résultant soit des déraillements ou accidents ferroviaires. Aussi, de mauvais souvenirs d’enfance liés à des accidents de métro peuvent constituer des causes.

De plus, la vitesse des trains, le nombre considérable des passagers et les bruits et dangers liés aux transports des voyageurs constituent des sources considérables.

La phobie du métro impact mentalement et physiquement celui ou celle qui en est sujet. Les problèmes psychiques qui en découlent affaiblissent le mental du sidérodromophobe.

Ce dernier peut aussi être victime de séquelles telles que l’insomnie, la fatigue, la panique et même le stress, la manque de confiance en soi, etc.

Comment vaincre la sidérodromophobie ?

Sachez qu’il n’existe pas d’astuce sûre à 100 %, pour vaincre ce type de phobie. Les professionnels et les psychologues proposent des solutions capables de réduire votre stress au détriment de votre courage afin de combattre cette peur.

Il s’agit par exemple de développer des attitudes positives :

  • Sur le plan mental

Vous aurez besoin d’une bonne dose de courage, de confiance en soi et de persévérance. Aussi, soyez optimistes et croyants. Il est important de faire preuve d’une grande tranquillité et de quiétude.

  • Sur le plan physique

Il faut être physiquement bien portant pour affronter ses peurs. Un organisme en bonne santé sera moins affecté par les retombées physiques de votre phobie. Il vous permettra de vaincre la fatigue et les gonflements des pieds ou encore les crampes.

  • Optez pour d’autres moyens de transport

Pour les plus phobiques, la solution la plus adéquate est de se déplacer avec d’autres moyens de transport.

Faites votre choix en fonction de la distance à parcourir et optez pour le moyen de déplacement qui vous semble le plus sécurisé. Ils vous permettront non seulement de vous déplacer, mais de faire un parallèle avec l’objet de votre peur.

Faites-vous assister pour vous déplacer sereinement

Il est possible de surmonter vos inquiétudes avec des conseils et une assistance. Les experts ou les psychologues vous fourniront non seulement des conseils, mais aussi des astuces pour canaliser votre peur.

Ils pourront même effectuer des tests d’aptitudes en voyageant avec vous dans le métro pour canaliser votre courage.

Compte tenu des nombreux évènements dramatiques et tragiques qui se sont produits, il est tout à fait normal de développer cette phobie. Il est vrai qu’elle peut être handicapante et réduire vos capacités à vous déplacer, mais il est possible d’en venir à bout.

Il est important de ne pas se laisser vaincre par cette phobie. Prenez votre courage à deux mains, et domptez votre peur. Pour y arriver rapidement faites-vous aider par un psychologue ou par un hypnothérapeute.


Articles connexes :

Phobie de l’avion et peur du décollage: que faire ?

Stress avant le départ en voyage: comment relaxer ?