Phobie de l’avion et peur du décollage: que faire ?

Avec des origines bien diverses, en fonction des expériences personnelles, la phobie des avions renvoie à la peur d’effectuer des voyages en avion.

N’y a-t-il donc pas un moyen de venir à bout de cette peur persistante ? Cet article vous révélera quelques astuces pour combattre la phobie de l’avion et la peur du décollage.

Phobie de l’avion et peur du décollage: que faire ?

Ce qui peut vous aider avant le vol

Certaines personnes se retrouvent dans un état d’angoisse totale quand l’heure du départ approche (généralement la veille), à tel point qu’ils restent même éveillés jusqu’au matin.

Vous devez faire une sorte de thérapie individuelle visant à calmer, sinon à diminuer votre anxiété sur le long terme. Exercez-vous à lâcher prise et à faire confiance aux autres.

Notez que le fait de faire le vide dans la tête et de méditer permet très souvent de vous évader de votre stress ou de votre angoisse.

Une autre chose que vous pourriez faire est de vous informer sur la chose. En effet, l’Homme voit son inquiétude augmenter quand, il se trouve face à des choses qu’il ne comprend pas ou des choses dont il n’a pas connaissance.

Dans le cas des turbulences qui surviennent souvent pendant les vols, le fait de vous informer vous aidera à mieux comprendre quelles en sont les causes et à savoir qu’elles ne font pas tomber les avions.

Évitez d’avoir l’esprit braqué sur la météo. En effet, consulter la météo juste avant le voyage pourrait être source d’anxiété et de stress. Vous devez vous rappeler qu’il y a des équipes ayant pour but de gérer ce point-là.

Faites usage des simulateurs de vol. Faire face à cette peur pourrait se révéler curatif aussi. Cela pourrait être considéré comme le fait de s’informer car il est question ici, de s’habituer aux sensations et perturbations qui surviennent en situation réelle.

Ce qui peut vous aider pendant le vol

Pendant votre voyage, plus votre esprit est focalisé sur le vol, plus vous serez angoissé. Il serait donc préférable que vous vous concentrez sur autre chose.

La méditation pendant le vol vous permettra d’emmener votre esprit ailleurs. Vous pouvez par exemple, porter votre attention sur les raisons de votre voyage, sur ce que vous prévoyez de faire une fois arriver.

De plus, vous pouvez vous exercer à rendre, dans votre esprit, le voyage en avion aussi futile que le fait de prendre un taxi ou le métro.

Vous pouvez vous rapprocher du personnel. En effet, bon nombre de compagnies aériennes aujourd’hui, mettent à la disposition des passagers une équipe chargée de s’occuper des personnes angoissées.

De plus, certaines entreprises de transport aérien proposent des programmes permettant aux passagers de se relaxer et de réduire leur anxiété.

Pour ceux qui sont claustrophobes, ils doivent essayer de se familiariser à cet environnement. Si vous êtes dans ce cas, vous comprendrez que l’appareil n’est pas aussi petit que vous pensez.

Au final, on comprend que vaincre l’état d’anxiété avant le décollage et de phobie des avions passe par un travail psychologique. Il vous faudra accepter et vous familiariser avec les réalités de ce type de transport. Ainsi vous arriverez à vaincre votre crainte des avions.